Pages

jeudi 12 novembre 2015

Plusieurs dizaines de milliers de nationalistes dans les rues de Varsovie à l'occasion de la fête de l'indépendance.

Ce 11 novembre 2015, fête de l'indépendance de la Pologne. A cette occasion plusieurs dizaines de milliers de manifestants nationalistes ont marché dans les rue de la capitale sous le mot d'ordre: la Pologne au Polonais! Cette année, contrairement aux précédentes, quasiment aucun incident majeur à signaler. Le ton envers les étrangers par contre reste aussi hostile.

Selon le site thenews.pl, site d'information en anglais de la radio publique polonaise, ils étaient 70 000 à défiler sous les bannières rouge et blanches, réclamant "la Pologne aux Polonais, et les Polonais pour la Pologne". Dans un contexte de crise migratoire, les slogans étaient clairement hostile aux migrants, à l'Europe et à l'Islam, ainsi qu'au communisme, comme en témoigne les slogans repris par quelques sites d'information étrangère. Selon le site russe d'information RT.com, on pouvait entendre parmi les cris des manifestants un appel à ce que les communistes pendent aux arbres, tandis que La Trinune de Genève rapportait des drapeaux européens brûlés et des manifestants réclamant de "stopper l'islamisation" de la Pologne. Ce dernier appel frôle l'absurde quand on connaît la portion congrue que représentent les musulmans au sein de la population polonaise, soit 0.1 % selon les estimation du Pew Research Center. Pourcentage qui ne devrait pas augmenter même en acceptant les 7 000 migrants Syriens comme le précédent gouvernement s'y était engagé.

Ces slogans doivent faire se retourner dans leur tombe quelques bons rois Jagellon du Moyen Âge et de la Renaissance qui faisaient preuve d'une ouverture et d'une tolérance hors du commun pour l'époque, accueillants les juifs puis les protestants fuyant les massacres organisés par les autres nations catholiques d'Europe.

L'autre événement marquant de cette journée était sans aucun doute le discours du nouveau président Duda, issu du parti nationaliste PIS. Celui-ci y a plaidé pour que la croissance économique profite à tous, taclant ainsi le parti précédemment au pouvoir, les libéraux de la PO, et d'insister sur un changement "qui doit conduire à l'égalité de tous les citoyens du pays". Tous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires vous permettent d'exprimer votre point de vue ou des remarques sur l'actualité traitée dans l'article. Pour toute autre motivation contacter l'auteur via les coordonnées renseignées sur le site. Insultes, diffamation, incitation à la haine ou à la violence, et propos "hors la loi" ne sont évidemment pas les bienvenus.