Pages

jeudi 14 avril 2016

LANGUE FRANÇAISE : A-t-elle encore la cote ?


A l'ombre de l'anglais et talonné par l'allemand et l'espagnol, le français appris comme langue étrangère semble perdre du terrain en Europe. En Pologne, il  se place non seulement derrière l’anglais mais aussi derrière l’Allemand. Mais bien qu’en perte de popularité, la langue de Molière conserve encore des adeptes, par amour de la langue ou, récemment, pour répondre aux besoins du marché du travail.

En Europe, le français jouit encore d’une position favorable : il occupe le deuxième rang des langues étrangères étudiées en fin d’enseignement secondaire (23%) selon un récent rapport d’Eurostat, la première position incontestée revenant à l’anglais avec 94 %. Suivent ensuite l’espagnol et l’allemand (chacun 19%). La situation varie toutefois d'un pays à l'autre. C’est au Luxembourg (100%), en Roumanie (89%) et en Irlande (60%) que la proportion d’élèves apprenant le français est la plus élevée, tandis que la Lituanie (3%) et le Portugal (3%) sont ceux où elle est la plus faible. En Pologne, cette proportion est de 8%, loin derrière l’anglais, hégémonique avec 95% d’apprenants parmi les élèves en fin d’enseignement secondaire, et l’allemand encore fort présent avec 46%.